Dans la rue le 22 mars pour défendre le service public

La France insoumise d'Alès voit dans la mobilisation sociale du 22 mars le moment où tous les usagers des services publics peuvent affirmer leur opposition à la destruction des biens communs du pays. Aux côtés des cheminots, nous rappellons que rien ne justifie la décision du gouvernement de liquider leur statut. Rien sinon l’injonction de la Commission européenne de privatiser tous le secteur des transports et le rail en particulier. La France insoumise s'opposera dans l’Hémicycle et dans la rue au plan de destruction que veut imposer le gouvernement.

Alès insoumise relaye l'appel des syndicats et vous invite à défiler ce jeudi 22 mars à 10h30 devant la sous-préfecture d'Alès , et à 15h devant la Maison Carrée de Nîmes. Notre mouvement s'associera à toutes les initiatives d’union pour fortifier la lutte qui s’engage.